Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

06/03/2012

L'ange Alexis aux sourires éternels

Dimanche 12 février 2012, cette date résonne dans ma tête comme celle qui annonce la fin du monde...

6h00 : Alexis pleure et souffre...C'est l'heure de la morphine, il devrait aller mieux d'ici quelques minutes...........

8h00 : Alexis pleure toujours et il a de plus en plus de mal à respirer. La précédente dose de morphine n'a pas fait son effet. Le médecin arrive. Il n'a pas d'autre choix que de nous annoncer qu'il faut à nouveau augmenter la dose. Avec ses petites doses normalement, Alexis ne partira pas....non pas maintenant, c'est trop tôt......beaucoup trop tôt.......... me rassurais-je.

10h00 : Alexis est très pâle. Nous n'osons pas lui faire sa toilette habituelle. Avec son papa, on prend juste un gant d'eau tiède et on lui passe légèrement sur le corps, sans le bouger, tout doucement, surtout pour ne pas le fatiguer. Il nous regarde avec ses petits yeux comme s'il voulait nous dire quelque chose, comme s'il n'avait plus la force de se battre. Voilà plusieurs jours déjà qu'il nous sourit plus. J'ai le coeur lourd. Je souffre de tout mon être mais je ne dis rien, je continue de m'occuper de mon petit bébé.

Après la toilette, Alexis va dans les bras de son papa. Allongé sur lui, il s'endort..........il dort pendant presque deux heures............ça me démange de le prendre dans mes bras. Moi aussi je le veux !! Moi aussi je veux le sentir contre moi, mais je les laisse profiter tous les deux de ce moment complice, chacun son tour mais chaque seconde avec lui est si précieuse..

Pendant ce temps, les infirmiers changent le lit d'Alexis. Du grand lit à barreau on passe au petit berceau...ce sera plus simple pour lui faire des câlins...mais encore aurait-il fallu qu'on en est le temps..

Vers midi, la kiné arrive. Alexis est toujours dans les bras de son papa qui le pose dans son berceau mais quelque chose ne va pas...............Alexis a les yeux mi clos, il ne bouge plus. "Il fait une pose" nous dit-on ! Oui mon fils fait une pose, alors je lui dis qu'il est l'heure de se réveiller, je ne comprends pas ce qui se passe, pourquoi la kiné sort rapidement de la chambre pour appeler le médecin. C'est pas grave mon fils fait une pause, et bien, on va attendre et il va réouvrir ses yeux................pourquoi tant d'agitation............. ? Je parle à mon fils, "réveille toi mon petit namour, c'est l'heure de la kiné respiratoire, ensuite tu referas un gros dodo dans nos bras".............. mais Alexis ne réagit plus. Le médecin nous explique qu'il faut essayer de le perfuser pour que les médicaments agissent mieux. Il préfère que nous sortons de la chambre mais j'ai du mal à laisser mon fils. Il est bizarre, je ne l'ai jamais vu dans un tel état. Que lui arrive t-il donc ? Les infirmiers cherchent une veine....au bras, à la jambe, à la tête.....................

Le médecin souhaite nous parler dans une pièce à côté...nous sortons avec lui. Je ne suis pas rassurée, je veux vite retourner auprès de mon fils. Je ne comprends pas ce qui se passe. Le neuro pédiatre parle mais je n'entends plus ce qu'il me dit. Je pense à mon fils. Je ne pense qu'à lui. Tout allait bien en apparence. Alexis dormait sur son papa. Son état ne peut pas s'être dégradé encore si vite....Je ne vois plus ce qui se passe autour de moi, de nous, les bruits deviennent sourds, j'ai mal à la tête, je me sens pas bien, je veux retourner à ses côtés.

Nous le rejoignons dans la chambre. Les infirmiers n'arrivent pas à transfuser Alexis. Le neuro pédiatre leur dit d'insister...mais rien n'y fait..Ils nous demandent si on le veut dans les bras. Oui, bien sûr !!!!! Je prends mon fils contre moi, je le serre pas trop je veux pas lui faire mal, je pleure toutes les larmes de mon corps...........je comprends que ce sont ces derniers instants, ce moment que j'ai tant redouté, que j'ai tant banni de ma tête. Alexis est contre moi, son papa se tient à côté de nous. Nous sommes dérassés par ce qui est en train de se passer.................Les infirmiers et le médecin sortent de la chambre......................je sens le coeur de mon fils battre et puis.................................plus rien............................................... Mon sang se glace. Je n'ai plus les mots pour décrire ce moment qui me fait tant souffrir. Je serre mon garçon dans les bras. Je remonte doucement la couverture sur son dos pour juste entrevoir son visage d'ange, lui qui est si beau quand il dort.................

Le papa d'Alexis sonne le médecin. Il écoute son petit coeur. Il nous dit qu'Alexis est beau..qu'il est apaisé, qu'on dirait qu'il dort, qu'il ressemble à un ange. Nos larmes ne cessent de couler. Nous sommes si seuls sans lui. Je le regarde, je le serre, je le garde contre moi, j'ai si froid à présent. Je frissonne, j'ai tout perdu : mon fils, sa beauté, ses sourires, ses regards, sa force, son combat... 

Alexis, mon fils, tu n'avais que 2 mois et demi.

Commentaires

Je pleure, je pleure comme un enfant.
En lisant ces mots on ne peux rester insensible.
Qui a le droit ? Pourquoi ? Pourquoi un bébé si innocent ? Pourquoi tant de cruauté ? Tant d'incompréhension ?
Comment croire en l'avenir, au progrès, aux religions ?
Pourquoi partir si tôt dans l'ordre inversé des choses ?
Dure et incompréhesible réalité.
Mais que la vie malgrè ses drames est parfois belle et elle mérite d"être vaicue.
De tout coeur avec vous.
Raymond.

Écrit par : Raymond SANCHEZ | 10/03/2012

Quelle souffrance en lisant vos messages !!! Quel courage de partager votre drame. Je vous souhaite a vous et votre famille tous le courage dont vous aurez besoin pour affronter ces moments si difficile.
La vie est si injuste... Je suis une maman et la tata d'un petit garcon atteint d'une saloperie de maladie orpheline, et je suis comme vous je refuse de pensée au pire jusqu'a ce que ce moment arrive. De tout coeur avec vous.

Écrit par : valerie | 13/03/2012

Mes pensées vont vers vous et votre petit ange parti trop vite . Je suis L heureux papa d une fille de 6 ans et d un petit bonhomme de 2 ans en pleine forme tous les 2.mais votre histoire et similaire à celle d une amie qui a perdue sa fille de cette maladie par ce biais je me permet de vous apporter quelques mots de réconfort bien que dérisoire dans ces moments difficiles . Bon courage à vous et vos proches amicalement

Écrit par : gallis david | 13/03/2012

je suis de tout coeur avec vous. Ne culpabilisez pas, je sais que c'est difficile.
Alexis est un super petit bonhomme qui restera gravé dans vos coeurs pour l'éternité. Rien ni personne ne le remplacera.
Je vous souhaite beaucoup de courage a vous et votre famille, et sachez que si vous avez besoin de parler, n'hésitez surtout pas. Si je peux vous aider, je le ferais.

Biz et courage

Écrit par : estelle | 23/03/2012

Ke de larmes en lisant ce post !!!!! Je vous souhaite bocou de courage à tous les 2 avec votre petit ange ki doi vous regarder de la-haut...

Écrit par : Priscilla | 27/08/2012

Plein de larmes de douleur et d'émotion quel courage petit bonhomme une étoile de plus brille dans la ciel

Écrit par : Monique | 13/04/2013

je viens de lire ceci et je suis si triste, si révoltée contre la vie. j'ai envie de vous prendre dans mes bras.
vous l'avez aimé, vous l'avez accompagné, il a su par sa présente vous apporter tant de choses. vous l'aimerez pour toujours votre ange votre amour votre fils.

Écrit par : edith | 12/05/2014

Les commentaires sont fermés.